Changer la langue:


Close
  • Maladie de La Peyronie<br />Courbure pénienne

    Maladie de La Peyronie
    Courbure pénienne

    La maladie de la Peyronie est une courbure du pénis qui se crée suite à une accumulation de plaque (tissus cicatriciels fibreux) sous la peau du pénis. Dans le monde, jusqu'à 15% des hommes sont concernés.

  • Trouvez un traitement !

    Trouvez un traitement !

    Des études cliniques le confirment :

    Vous pouvez redresser votre pénis !

    Vous pouvez traiter la courbure de votre pénis !

Souffrez-vous d'une courbure pénienne ?
L'apparition d'une courbure anormale du pénis est une des dysfonctions sexuelles les plus communes au monde.

À propos de la courbure pénienne

  • À propos de la courbure pénienne
  • À propos de la courbure pénienne

Qu'est-ce que la courbure du pénis ?

Le développement de plaques ou de protubérances fibreuses dans la maladie de La Peyronie est une des causes principales de la courbure du pénis. La protubérance et l'inflammation provoquent des douleurs et une gêne car le pénis est tordu de force sur un côté, que ce soit en érection ou en état flaccide. Cette courbure crée des difficultés lors des rapports sexuels et, en cas de courbure sévère, il peut devenir quasiment impossible d'avoir des rapports sexuels.

La courbure du pénis est l'un des troubles sexuels provoquant la plus grande détresse chez les hommes. Selon une estimation, environ 5 à 23 pour cent des hommes de la population locale souffrent d'une courbure pénienne. Récemment, une étude a rapporté un taux de prévalence de 9,2 pour cent chez les hommes allemands appartenant à la tranche d'âge des 30 à 80 ans. Il a été montré que la maladie de La Peyronie touche principalement les hommes dans la trentaine, mais qu'elle peut également se développer à d'autres âges et affecter des hommes plus jeunes et plus âgés. Des statistiques de l'Institut national des études démographiques portant sur sa prévalence indiquent que les hommes ayant des ancêtres d'Europe du Nord sont souvent plus sujets à une courbure du pénis, alors qu'on observe rarement cette dernière chez les hommes d'Asie et chez les Afro-Américains.

La courbure du pénis a le potentiel de corrompre l'essence même du fait d'être un homme. La courbure du pénis est une des dysfonctions sexuelles les plus communes au monde ; de plus, on sait qu'elle cause d'autres problèmes d'érection. Des essais et des études médicales confirment la forte corrélation entre la courbure pénienne et des difficultés à obtenir une érection : jusqu'à 80% des hommes avec un pénis courbé souffrent d'une incapacité à avoir une érection suffisamment forte pour avoir des rapports sexuels.

Une fois que votre pénis développe une courbure, aucune solution automatique ni spontanée n'est possible. Il devient essentiel de commencer votre traitement dès que possible.

Symptômes de la maladie de La Peyronie

Les signes, les symptômes, la progression, la sévérité et la ligne de traitement efficace pour la courbure du pénis peut différer d'un homme à un autre. Chez certains hommes, des symptômes peuvent apparaître au bout d'une nuit alors que chez d'autres, la courbure pénienne peut se développer lentement, sur la durée. La courbure du pénis cause une agonie et une frustration profondément ancrées chez les hommes qui en sont touchés et menant à une perte de confiance en soi et à un état dépressif.

Les études de suivi révèlent que la progression de la courbure du pénis se stabilisait chez environ 47 pour cent hommes si ces derniers suivaient correctement leur traitement. L'inflammation subsistait et la courbure pénienne restait stable. En effet, les symptômes de la courbure du pénis disparaissaient rapidement chez 13 pour cent des hommes. Cependant, 40 pour cent des hommes n'avaient pas autant de chance et leur état se détériorait au fil du temps.

Érection douloureuse

Comme décrit précédemment, la maladie de La Peyronie peut impliquer la formation d'une plaque fibreuse au sein des tissus mous du pénis. Les protubérances et les plaques dans le pénis provoquent une inflammation douloureuse et un ploiement du pénis en érection. Le pénis perd sa souplesse normale et les hommes souffrant d'une courbure pénienne ont des difficultés à maintenir leur érection normale et à avoir des rapports sexuels satisfaisants.

On sait qu'une courbure du pénis cause des érections extrêmement douloureuses. Généralement, les plaques provoquent une inflammation et un ploiement du pénis, et les patients ont des érections très pénibles.

Dysfonctions sexuelles

La maladie de La Peyronie cause une dysfonction érectile

Il a été observé que l'inflammation et la douleur peuvent diminuer au fil du temps, mais la courbure du pénis ne s'inverse pas. Le pénis courbé et les problèmes sexuels associés, ainsi que l'insatisfaction infligent des souffrances physiques et émotionnelles insoutenables pour les couples.

Même chez les hommes qui sont prêts à supporter la douleur liée à la courbure du pénis, ces derniers ne peuvent rien faire si les plaques bloquent l'afflux sanguin créant une dysfonction érectile. Une telle impuissance peut être gérée en corrigeant les plaques qui empêchent la circulation sanguine au sein du pénis afin de maintenir une érection.

Souffrez-vous d'une courbure pénienne ?
La maladie de La Peyronie peut se révéler être une catastrophe sur le plan physique et sur le plan psychologique avec une forme anormale et une sévère déformation du pénis, une dysfonction érectile, une douleur insupportable et d'autres complications sexuelles.

Causes de la courbure du pénis

Il n'existe aucun symptôme unique pouvant être désigné comme étant la cause de la maladie de La Peyronie, mais un traumatisme ou une blessure au niveau du pénis constitue probablement la principale cause de ce trouble. La prévalence de la courbure du pénis est relativement élevée parmi les hommes souffrant de problèmes de santé communs, comme du diabète et de l'hypertension. Il a également été observé que la maladie de La Peyronie est associée avec d'autres complications de santé comme la maladie de Dupuytren, les coussinets des phalanges, la maladie de Ledderhose et la maladie de Paget. Le lien génétique de cette maladie ne peut pas être exclu car il se retrouve chez les membres d'une même famille et car les fils héritent de ce trouble de leurs pères.

Blessures

La majorité des chercheurs estiment que des blessures sont la cause principale de la maladie de La Peyronie. Ils pensent que les plaques se développent dans le pénis en cas de saignements internes suite à une blessure physique après un coup ou un ploiement.

Vieillissement

La courbure du pénis peut également se développer avec l'âge, lorsque des inflammations dues à une élasticité réduite du pénis causent une courbure permanente.

Génétique

Les facteurs génétiques peuvent rendre certains hommes plus susceptibles d'être victimes d'une courbure du pénis car il a été observé que dans certains cas la courbure du pénis se retrouve chez les mêmes membres d'une famille.

Auto-immunité

Certains chercheurs pensent que la maladie de La Peyronie est une sorte de trouble auto-immune qui se développe lorsque les anticorps des hommes qui en sont victimes attaquent les cellules de leur pénis.

Effets secondaires des médicaments

Le rôle des effets secondaires des traitements ne peut pas être exclu lorsqu'on examine les facteurs à l'origine de la maladie de La Peyronie. Les médicaments destinés à traiter certaines pathologies présentent un large éventail d'effets secondaires qui ont le potentiel de déclencher de nombreuses complications médicales. En effet, on trouve la courbure du pénis dans la liste des effets secondaires de nombreux médicaments. Ces médicaments appartiennent principalement au groupe connu sous le nom de bêtabloquants, ces derniers étant utilisé pour gérer les problèmes de tension.

Cependant, il n'existe aucune preuve ni aucune donnée liée à des recherches qui établit que des effets secondaires de médicaments peuvent déclencher et développer une courbure du pénis. Les probabilités qu'il puisse exister un lien sont très rares, et par conséquent les personnes qui ont des problèmes de tension doivent consulter leur médecin avant d'arrêter de prendre des médicaments qui ont été prescrits afin de gérer leur pression sanguine, quels qu'ils soient.

Causes de la courbure du pénis
Heureusement, il existe des techniques permettant de traiter et de prévenir une courbure du pénis.

Comment prévenir la courbure du pénis ?

Le rôle de la prévention a été grandement reconnu par la plupart des médecines traditionnelles, et l'importance des mesures préventives ne peut pas être ignorée en cas de courbure du pénis ou de tout autre trouble. La connaissance relative aux conditions médicales et à la maladie de La Peyronie est le facteur le plus instrumental lorsqu'il s'agit de prévenir ou d'identifier dans les délais des symptômes associés à une courbure pénienne chez les hommes. Vous êtes supposé vous tenir informé afin de prévenir avec succès n'importe quelle maladie ou n'importe quel trouble médical complexe

1

Arrêtez de dormir sur le ventre

De nombreux experts de la sexualité et de la reproduction suggèrent que les hommes doivent éviter de dormir sur le ventre. Leur logique n'est pas confirmée de manière clinique, mais ils soutiennent que le fait de dormir sur le ventre crée un effet de compression qui empêche un afflux sanguin suffisant jusqu'au pénis. Une obstruction de l'approvisionnement en sang peut mener à une dysfonction érectile et à d'autres complications sur le plan sexuel, y compris une courbure du pénis.

2

Essayez d'éviter les blessures pendant les rapports sexuels

Les experts vous conseillent d'être attentif pendant les rapports sexuels car des blessures internes au niveau du pénis lors de ces derniers peut mener à une courbure du pénis. En fait, des blessures internes affectant le pénis constituent une des causes communes de cette maladie. Des rapports plus sauvages où la femme est au-dessus sont considérés comme la cause principale des fractures péniennes. Veillez donc à prendre des précautions lorsque vous faites des cascades avec votre femme dans cette position.

3

Ajoutez de la vitamine E à votre régime alimentaire

Au cours de certaines études, il a été observé que l'administration orale de compléments à base de vitamine E soulage les complications associées à une courbure du pénis. Il n'a pas encore été confirmé que ces compléments peuvent prévenir la maladie de La Peyronie, et des recherches supplémentaires sont requises en vue d'étudier le rôle préventif de la vitamine E. Cependant, il n'est pas dangereux de les ajouter à votre alimentation.

Il est aisé de prévenir une courbure pénienne en utilisant le dispositif de redressement du pénis.
Ce dernier étire le côté du pénis présentant des tissus cicatriciels afin de le faire correspondre avec l'autre côté et de prévenir la courbure pénienne. Le dispositif fait des merveilles en offrant une érection plus dure, plus large et plus longue afin de restaurer la confiance sexuelle d'hommes ébranlés qui souffrent d'une courbure du pénis.

Traiter la courbure du pénis

Certains hommes se remettent d'une inflammation et d'autres complications liées à la maladie de La Peyronie sans médicament et sans traitement, mais la plupart d'entre eux ont besoin de médicaments, d'une radiothérapie ou d'une intervention chirurgicale pour gérer leur pathologie. Malheureusement, les médicaments modernes ou la chirurgie n'offrent pas un remède pour la courbure du pénis, mais ils traitent les complications qui y sont associées afin d'améliorer la condition des patients. Cependant, il existe également des dispositifs de redressement du pénis qui peuvent vous aider à redresser et à étendre votre pénis au fil du temps. La ligne de traitement principale pour gérer la maladie de La Peyronie peut être décrite comme suit :

Vitamines

Vitamines

De bons antioxydants, comme la vitamine E, offrent une protection efficace contre la fibrose. Des études préliminaires sur l'efficacité de la vitamine E dans le traitement de la courbure du pénis ont indiqué que l'administration de vitamine E améliorait grandement la courbure du pénis chez 28 pour cent des patients et que la taille de la plaque fibreuse était réduite chez 42 pour cent des patients.

Cependant, de récentes recherches sur le rôle de la vitamine E dans la gestion de la courbure du pénis ne confirme pas l'efficacité de cette dernière mentionnée dans les études précédentes. Néanmoins le prix peu élevé, la toxicité négligeable et les bienfaits pour la santé de manière générale qui caractérisent les compléments à base de vitamine E incitent à les utiliser dans le cadre d'une thérapie combinée avec d'autres médicaments en vue de traiter la maladie de La Peyronie.

Des médicaments par voie orale comme le PABA combinés avec de la colchicine et la vitamine E sont très efficaces pour traiter la courbure du pénis dans les premiers stades. Ces médicaments constituent le traitement de première ligne au cours des premières années, lorsque les premières manifestations du développement d'une plaque sont détectées, mais ils ne sont pas en mesure d'offrir un soulagement concret lorsque la maladie se complique.

Efficacité

Sécurité

Accessibilité des prix


Injections

Injections

Si les médicaments n'offrent pas un contrôle et une gestion efficaces de la maladie de La Peyronie, les médecins ont recours à des injections intralésionnelles afin d'injecter directement du vérapamil, des interférons ou des stéroïdes.

Ces médicaments sont directement injectés dans les formations de plaques qui provoquent une courbure du pénis. Une anesthésie locale est réalisée avant l'injection des médicaments. Une série de six injections est administrée à une semaine d'intervalles entre chacune d'entre elles. Elles sont assez efficaces et elles offrent des améliorations en termes de courbure pénienne chez plus de 65 pour cent des patients alors que 80 pour cent d'entre eux profitent d'érections plus fortes. Les injections d'interféron alpha-2b et de vérapamil produisent de très bons résultats pour inverser les courbures péniennes.

Cependant, ces injections comportent certains effets secondaires graves. Les stéroïdes, comme la cortisone, sont connus pour causer des effets secondaires très dangereux, y compris une atrophie ou une mort de cellules fonctionnelles.

Efficacité

Sécurité

Accessibilité des prix


Chirurgie

Chirurgie

Il existe trois procédures chirurgicales qui offrent divers niveaux de succès pour gérer la maladie de La Peyronie :

Première option chirurgicale : Les plaques fibreuses sont retirées et le pénis est restauré en greffant des veines, de la peau et d'autres ressources provenant d'organes d'animaux. Cette méthode permet aux patients de retrouver la longueur ou la largeur perdue de leur pénis. Cependant, certains patients perdent leurs sensations ou la fonction érectile de leur pénis suite à une procédure chirurgicale.

Seconde option chirurgicale : La courbure pénienne est corrigée en pinçant ou en retirant de petits morceaux de l'albuginée sur le côté opposé à celui où se forme la plaque. La force causant la courbure est réduite et le pénis est redressé. Les patients sont confrontés à un risque très faible de dysfonction érectile ou de perte de sensation suite à cette procédure, mais le problème de la longueur et de la largeur du pénis n'est pas résolu.

Troisième option chirurgicale : Dans cette procédure, un dispositif spécial est implanté en vue d'améliorer la rigidité du pénis. Certains patients répondent mieux au dispositif, et le redressement de leur pénis obtenu grâce à l'implant est suffisant. Cependant, le dispositif peut être implanté en combinaison avec la première ou la seconde procédure chirurgicale si un redressement pénien approprié n'est pas obtenu en utilisant cette option.

Efficacité

Sécurité

Accessibilité des prix


Dispositif pour redresser le pénis

Comme vous pouvez le contaster, la chirurgie n'est pas une bonne option et elle ne peut être utilisée qu'en dernier recours lorsqu'aucune autre option n'est disponible. La question à un milliard est de savoir s'il est possible de stabiliser ou d'inverser une courbure et un rétrécissement du pénis en prévenant les complications liées à cette maladie sans intervention chirurgicale. Étonnamment, la réponse est oui ! Les dispositifs de redressement du pénis offrent les résultats les plus impressionnants dans le traitement de la courbure pénienne associée à la maladie de La Peyronie. En effet, ces dispositifs produisent un effet durable pour ce qui est de stabiliser, voire même d'inverser une courbure du pénis, et ils sont devenus la méthode la plus reconnue, grâce à la sécurité du dispositif et à un succès sans précédent.

Les dispositifs de redressement du pénis agissent selon la stratégie simple mais néanmoins efficace consistant à étendre un pénis flaccide pendant quelques heures par jour. La taille de l'attelle permet l'ajout de sections en métal en vue de régler le niveau de traction. Au fil du temps, la force d'étirement constante entraîne l'élongation des plaques fibreuses et favorise la guérison ou le remodelage des tissus épaissis ou endommagés. Le tout est très efficace pour gérer les complications liées à une courbure du pénis.

Contrairement aux traitements naturels et aux compléments alternatifs faisant l'objet d'un matraquage publicitaire, les résultats liés à l'utilisation de dispositifs de redressement du pénis ont fait l'objet de recherches et ont été documentés dans plusieurs essais cliniques, et les taux de réussite élevés sans précédent ont établi l'utilisation de ces dispositifs dans la correction des courbures péniennes.

Efficacité

Sécurité

Accessibilité des prix


Commander aujourd'hui
Selon des études scientifiques :
Le dispositif de redressement du pénis est un succès sans précédent pour ce qui est de stabiliser et même d'inverser les courbure péniennes, ainsi que les blessures associées à ces dernières.
Il s'agit d'une méthode séduisante, économique, sûre et naturelle de traiter une courbure du pénis !


Apprenez-en plus sur les dispositifs de redressement du pénis

Études cliniques

En septembre 2002, les résultats d'un essai clinique ont été présentés au cours du 2nd Congrès Européen d'Andrologie. L'étude essayait d'évaluer l'efficacité des dispositifs de redressement du pénis pour corriger les courbures péniennes ou les difformités pendant les érections. Au cours de cette étude, 110 patients souffrant d'une courbure du pénis pendant les érections due à la maladie de La Peyronie ont été sélectionnés. Leur état resta inchangé pendant près de trois mois.

Les dispositifs de redressement du pénis étaient utilisés pendant au moins quatre heures chacun au cours de la période d'application de 3 à 6 mois, et les mesures étaient rigoureusement consignées chaque jour (avant, ainsi qu'après l'étirement) afin d'évaluer le rôle des dispositifs de redressement du pénis en vue de corriger des courbures péniennes. Il a été observé que les patients bénéficiaient d'améliorations importantes au niveau de la courbure ou de la difformité de leur pénis au cours d'une période de trois mois. Les patients arrivèrent avec succès au bout de leur traitement sans complication et sans abandon. L'étude a mis en lumière l'utilisation de dispositifs de redressement du pénis et leur résultat prometteur pour corriger les courbures péniennes et pour aider les patients souffrant de la maladie de La Peyronie à gérer leur dysfonction érectile.

Études cliniques

Copyright © 2013 - 2017 No Curvature.com. Tous droits réservés.